La signalisation et ses fondamentaux

Qu’elle soit verticale ou horizontale, la signalisation est du ressort exclusif des services de voirie. La préfecture de Police n’a aucune compétence pour imposer la mise en place d’un certain type de signalisation .

 

Principes de base de la signalisation

Elle doit respecter un certain nombre de critères pour être admise :

 

  • L’uniformité : selon l’Art. R411-25 du Code de la route, il est formellement interdit d’utiliser des signaux non réglementaires.
  • L’homogénéité : dans des conditions identiques, il est exigé d’utiliser des signaux identiques (du même type, de la même gamme, à la même implantation…).
  • La simplicité et la valorisation : les panneaux ne doivent pas être surabondants pour ne pas nuire à l’efficacité de la signalisation.
  • La concentration : pour être vus en même temps quand il se complètent, certains signaux doivent être regroupés sur un même support.4 panneaux de signalisation
  • La lisibilité : les informations doivent être réparties dans l’espace car un usager ne peut pas assimiler trop d’informations en même temps.
  • La cohérence : la signalisation ne doit jamais être contradictoire et les panneaux doivent être cohérents entre eux.
  • La crédibilité : l’ensemble de la signalisation perd en crédibilité lors de manquements aux règles. La maintenance et l’entretien régulier et efficace des panneaux sont donc nécessaires.

 

Quelles dimensions pour quels panneaux ?

Il existe 5 grandes familles de panneaux de signalisation routière :

 

  1. Les panneaux d’indication: indiquent des services, des installations, des zones… Ils sont carrés et ont souvent un fond bleu ou un fond blanc avec une bordure bleue.
  2. Les panneaux de danger: sont les panneaux de signalisation.
  3. Les panneaux d’interdiction: sont ronds avec un fond blanc et une bordure rouge. Ils peuvent aussi avoir un fond rouge (exemple : le sens interdit). La fin de cette interdiction est signalée par un panneau rond à fond blanc.
  4. Les panneaux d’obligation: sont ronds avec un fond bleu. La fin d’obligation est indiquée par un panneau identique barré de rouge.
  5. Les panneaux de direction: suivent un code couleur et sont des panneaux en forme de flèche.

 

La réglementation fixe 7 gammes de dimensions définies dans l’instruction interministérielle sur la signalisation routière. Des dimensions et des réglementations spécifiques doivent être respectées pour chaque forme de panneau de signalisation. Pour être visible de tous les usagers de la route, la taille du panneau est un élément essentiel.

 

À noter qu’il est recommandé de mettre en place des panneaux de même gamme sur un même support. En règle générale, les panneaux de la gamme normale sont le plus utilisés.

 

Gamme – Type     
AAB4BAB6C et CE
Exceptionnelle1500 mm
Supérieure1200 mm
Très grande1500 mm1250 mm1050 mm1050 mm1050 mm
Grande1250 mm1050 mm900 mm900 mm900 mm
Normale1000 mm850 mm700 mm700 mm700 mm
Petite700 mm650 mm500 mm500 mm500 mm
Miniature500 mm450 mm350 mm350 mm350 mm

 

Pour prendre connaissance des panneaux de signalisation routière : http://www.equipementsdelaroute.equipement.gouv.fr/qualification-des-equipements-de-la-route-r2.html

 

Comment et quels organismes pour certifier et normaliser mes panneaux ?

Pour tout panneau réglementaire, la certification NF est obligatoire. Cette certification est la propriété de l’AFNOR, et seule l’ASCQUER est mandatée par l’AFNOR pour attribuer la certification NF complémentaire.

 

Depuis le 1er janvier 2013, l’étiquetage CE est imposé pour tout nouveau panneau. Ce certificat de conformité est délivré pour un produit donné et indiquant que ses performances respectent les exigences fixées par les directives européennes qui le concernent. C’est l’un des organismes notifiés par les états membres de la communauté européenne qui l’évaluent.

 

Représentation des normes CE et NFR

 

Implantation de mes panneaux de signalisation

Même l’implantation des panneaux de signalisation est prise en compte dans la réglementation. Elle dépend de la zone d’implantation.

 

Hors agglomération, la hauteur réglementaire du bas du panneau de signalisation, ou du panonceau le plus bas, est de 1 m. La distance entre la chaussée et l’extrémité du panneau doit être de 0,70 mm minimum et de 2 m entre le poteau et la chaussée.

LinkedIn
Facebook
Pinterest

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.