Comment sécuriser des évènements ?

Il existe une grande diversité d’événements, selon leur nature, leur public, ou encore leur lieu… mais dans tous les cas, il est essentiel de s’assurer de leur sécurisation.

 

 

Quels types d’évènements ?

évènement - marché de noel

 

Parmi les différents événements pouvant avoir lieu, nous pouvons citer : les parades, défilés, festivals, concerts, manifestations (sportives ou culturelles),

marchés de Noël, journées de mobilisation syndicale, galas, soirées d’entreprise, salons, etc.

Les événements peuvent être d’une initiative privée ou publique.

 

 

Afin de déterminer les mesures à mettre en place et les enjeux spécifiques, plusieurs paramètres seront à prendre en compte notamment son ampleur et son emplacement. En effet, un événement se déroulant en intérieur ou en extérieur (route, stade, champ, pelouse…) n’impliquera pas les mêmes spécificités d’organisation.

 

L’approche diffèrera également un peu selon la nature festive ou revendicative du regroupement.

 

 

 

Quels enjeux d’organisation et de sécurité ?

Pour tout événement, il est indispensable d’optimiser son organisation en mesurant et limitant les risques.

 

Les enjeux de sécurité reposent sur plusieurs objectifs tels que :

 

  • Délimiter l’espace utilisé, ainsi que les zones accessibles ou non au sein de celui-ci. Parfois, plusieurs zones internes sont à distinguer, certains publics ayant accès à des zones exclusives selon leur profil (organisateurs, invités VIP, intervenants, artistes…)
  • Orienter les participants, délimiter leur trajet et canaliser leur présence
  • Matérialiser des files d’attente, y compris lorsqu’il est nécessaire de contrôler les personnes (portique de sécurité, billet de spectacle, passe-sanitaire…)
  • Eviter les incidents, vols, actes de vandalisme, intrusions
  • Etablir un périmètre de sécurité (indispensable en cas d’événement sur la voie publique), ce qui peut inclure des interdictions de circuler, l’instauration de stationnements gênants… De même, la sécurisation des zones extérieures, y compris des parkings, sera également importante à anticiper.

 

Certains évènements incluent des besoins spécifiques. Par exemple, les évènements sportifs, tout particulièrement lorsqu’ils ont lieu sur route (course à pied, à vélo…), imposent une bonne visibilité du parcours, et des mesures efficaces pour éviter les accidents ou débordements entre le public et les sportifs.

 

Autre exemple : lorsqu’une scène est installée, il convient de conserver un espace de sécurité en bas de celle-ci, habituellement réservée aux agents de sécurité et photographes, pour assurer une certaine sécurité des artistes ou intervenants.

 

 

Quels mesures et matériels mettre en place ?

 

Dans le cadre de l’organisation et de la sécurisation d’un événement, il existe un matériel incontournable : les barrières !

 

Barrière de police, grillagée, extensible…selon les besoins et configurations, certains modèles seront plus ou moins adaptés, mais la plupart des barrières étant facilement déplaçables et polyvalentes, elles sont un barrieresoutil vraiment pratique.

 

 

Elles permettent de répondre généralement à de nombreux besoins matériels de sécurité énoncés précédemment, y compris sur d’importants mètres linéaires.

 

 

 

En règle générale, la barrière de police, robuste, facilement déplaçable et polyvalente est très utilisée.

 

Elle peut servir de nombreuses fonctions : créer une file, délimiter une zone, borner un parcours, contenir une foule… La barrière extensible, quant à elle, est également fréquemment employée car, légère et extensible, elle peut très facilement se déplacer et s’adapter aux situations évolutives (extension de file, transformation d’une zone à sécuriser, modification du sens de circulation…).

 

D’autres barrières et palissades, plus hautes, opaques ou mixtes, s’avèrent aussi très utiles, mais pour d’autres besoins. Ainsi, elles seront particulièrement recherchées s’il faut cacher du matériel, occulter une zone…

Ce type de matériel peut généralement se louer ou s’acheter, le choix se faisant, entre autres, d’après sa fréquence d’organisation d’évènements assez similaires.

 

Une autre catégorie de matériel peut aussi s’avérer pertinente, à savoir les passages de câbles. En effet, de nombreux événements nécessitent des installations électriques additionnelles, or la présence de câbles sur le sol est non seulement inesthétique mais aussi source d’accidents de personnes. La mise en place de passages de câbles protège donc les individus, tout en évitant d’endommager les fils concernés.

Une signalisation adaptée, visible et lisible est également indispensable. Celle-ci contribue à une circulation fluide des personnes. Notamment  vers certains lieux stratégiques et potentiellement très utilisés comme les toilettes, les points de restauration.

 

Il faut aussi anticiper vis-à-vis des accidents potentiels : d’une part en facilitant aux secours leur passage et accession en tout point, et d’autre part, pouvoir orchestrer si besoin une évacuation efficace et rapide, sans dangereux mouvement de foule (raison pour laquelle les barrières doivent aussi pouvoir s’ouvrir très rapidement en cas d’urgence)

 

Enfin, toute organisation d’événements s’anticipe fortement, d’autant plus au regard des autorisations à obtenir. Selon le nombre de personnes, mais également la sensibilité de l’évènement, sa nature, les risques de menace, il faut effectuer à minima une déclaration au ministère et une demande d’autorisation du maire. Celle-ci étant sous contrôle du préfet pour les événements de plus de 5000 personnes. Cette étape est d’autant plus importante que, selon l’événement et son envergure, le maire informe alors la DDSP ou la gendarmerie, la SDIS, voire la préfecture ou sous-préfecture.

LinkedIn
Facebook
Pinterest

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.